Nombre total de pages vues

mardi 24 mars 2015

Arnaque

ATTENTION le N° de tel 02 31 70 78 75 n'est autre q'une arnaque ils appellent pour remettre un soit disant certificat de conformité pour votre charpente et cache en fait une visite de Contrôle pour faire de la prospection. c'est une société pour le traitement de charpente qui vient du Calvados.qui entraîne des travaux au dessus de la réalité.

Jean Pierre Bossut

lundi 23 mars 2015

A qui profite notre argent ?

Il serait très satisfaisant pour nous les petits ,que nos politiciens soient moins politiques mais beaucoup plus humains. Notre pays irait mieux, les différences seraient moins grandes, l'entente entre nous serait plus saine et les jalousies n'auraient plus leurs places dans ce monde fragile et fragilisé par la différence de nos cultures,qui est le point noir et restera le point noir entretenu par nos politiciens, tout ça pour l'argent qui les enrichis à nos dépens .


Jean Pierre Bossut



60%27¨ Madame Bonnicel est maire de Varennes Vauzelles

Une victoire méritée,cette victoire prouve que les vauzelliens ne sont pas dupent,et tout ce qui a été dit sur Madame Bonnicel était infondé et de pure invention.Avec 60%27 Bravo Madame Bonnicel

Jean Pierre Bossut

samedi 21 mars 2015

Victor Hugo 1802 1885 a ma fille

A ma fille

O mon enfant, tu vois, je me soumets.
Fais comme moi : vis du monde éloignée ;
Heureuse ? non ; triomphante ? jamais.
-- Résignée ! --

Sois bonne et douce, et lève un front pieux.
Comme le jour dans les cieux met sa flamme,
Toi, mon enfant, dans l'azur de tes yeux
Mets ton âme !

Nul n'est heureux et nul n'est triomphant.
L'heure est pour tous une chose incomplète ;

L'heure est une ombre, et notre vie, enfant,
En est faite.

Oui, de leur sort tous les hommes sont las.
Pour être heureux, à tous, -- destin morose ! --
Tout a manqué. Tout, c'est-à-dire, hélas !
Peu de chose.

Ce peu de chose est ce que, pour sa part,
Dans l'univers chacun cherche et désire:
Un mot, un nom, un peu d'or, un regard,
Un sourire !

 Le ciel, qui sait nos maux et nos douleurs,
Prend en pitié nos jours vains et sonores.
Chaque matin, il baigne de ses pleurs
Nos aurores.

 Cette loi sainte, il faut s'y conformer.
Et la voici, toute âme y peut atteindre :
Ne rien haïr, mon enfant ; tout aimer,
Ou tout plaindre !

Victor Hugo    1802  1885

Jean Pierre Bossut

Madame Bonicelle le soutien

Soutien Isabelle Bonicelle municipales Vauzelles avec Christophe Celle, Jean Luc Benigni papa et maman Chapeau.






Photo  Facebook

mardi 17 mars 2015

C'est la vie

A partir de ce jour et par la déclaration de mon médecin avec une tension a 21,8 suivi d'un 18,8 constant,il m'est interdit de travailler et de faire des efforts,car je risque de couler une bielle,moi qui  bricolais souvent, je sens que je vais déprimer. Je lance donc un appel, invitez moi souvent (MDR ) et merci.


Jean Pierre Bossut


Un rêve


Je ne demande pas d’être aimé,non....mais simplement d’être compris
Je ne demande  pas d’être admiré. non.....mais seulement d’être respecté
je ne suis pas un  homme qui demande beaucoup non....,je demande simplement et en toute simplicité de vivre avec vous, partager nos joies et nos peines,sans différence,sans préjugés,en toute amitié. Vivre.


Jean Pierre Bossut



lundi 16 mars 2015

Mes trois petits

Ce sont mes <3 .="" aime="" embrasse="" enfants="" et="" font="" j="" nbsp="" petits="" que="">

Sous le ciel étoilé de cette nuit d’été
Je ne peux m’empêcher d’avoir le cœur serré
Car cet univers si vaste et mystérieux
Me pose des questions sans réponse à mes yeux.
Nous sommes si petits, certains se croient si grands,
Quel monde laisseront -ils aux petits enfants :

Une terre brulée d’être trop exploitée,
Des ruisseaux asséchés parce que pas respectés,
Des océans sans vie et simplement pollués
La banquise fondue et plus un seul glacier…
Une mer déchainée d’être trop abîmée,
Air irrespirable sans masque sur le nez,
Volcans réveillés par trop d’hommes agités
Qui ne pensent qu’à creuser le sol fatigué
De tout ce qu’il subit à des fins calculés,
D’objectifs à tenir , de rentabilité.
Car même les forêts sont toutes déboisées.
Le prix du bois aussi, est maintenant chiffré.
Tant pis pour l’oxygène qui fait respirer
Et dont on a besoin pour pouvoir exister.
Le poumon de la terre déjà atrophié
N’inspire jamais aux hommes de la pitié.
Car un monde de paix, il irait l’attaquer.
Ce prédateur sans cœur et jamais rassasié !
Il cherchera toujours au nom de son profit
A exploiter les sols sans égard pour la vie.
Un prétexte futile pour tous ses projets
Même si le prix sera des  vies sacrifiées.
On a exterminé tout ce qui nous gênait
Sans se préoccuper de leur utilité.
Si on y réfléchit, c’était la perfection
Dans le moindre détail de toute création.
Je suis émerveillée par tout ce que je vois,
De l’oiseau dans le ciel au chevreuil dans les bois,
De mes chats, de mes chiens qui aiment les humains,
Un simple papillon sur les fleurs du jardin
De l’étoile filante dans le ciel si loin
Du bébé, de ses doigts, de ses petites mains…
De l’enfant près de moi qui me donne la main
Pour que je le conduise vers des lendemains
Plein d’espoirs, de joies, de rêves et de projets
En comptant les étoiles une nuit d’été.

samedi 7 mars 2015

Varennes Vauzelles ma ville que j'aime



Pour un avenir serein, pour une vie saine, pour la préservation de nos valeurs, pour une ville bien entretenue sans remontrance  désobligeante de la part de personnes malsaines,pour que nous soyons respectés a notre juste valeur .Votons pour une personne représentative et  correspondant a toutes nos attentes, Je vote Madame Isabelle Bonnicel  . la seul personne en qui j'ai confiance. Ce paragraphe  n'engage que moi .


Jean Pierre Bossut



dimanche 1 mars 2015

Partir pour cesser de souffrir.



Je veux partir,
Parceque je ne veux pas avoir à subir:
Ce qu’il me reste à vivre.
Je veux m’enfuir,
Pour cesser de souffrir.

J’en ai marre d’aimer,
Sans réciprocité.
Je veux m’en aller,
Pour ne pas avoir à supporter,
Tout ce que la vie va m’imposer.

Partir,
N’est surement pas une solution,
Juste une détermination,
Qui est en train de m’envahir.

Se suicider,
N’est surement pas une bonne idée:
C’est une idée qui vient me hanter,
A chaque instant de ma journée.
Je veux arreter,
De souffrir sans arret,
D’avoir à supporter:
Le regret.

Je veux en finir avec ma vie.
C’est une triste pensée,
Qui me vient à l’esprit;
Mais une pensée si généreuse,
Pour celles que je rends malheureuses.
Je veux me libérer,
De tout ce que j’ai encore à endurer.


JPB

samedi 28 février 2015

Bientôt

Ne pleure pas si tu m'aimes. Si tu savais le don de Dieu
et ce que c'est que le Ciel.
Si tu pouvais d'ici entendre le chant des Anges
et me voir au milieu d'eux.
Si tu pouvais voir se dérouler sous tes yeux les horizons
et les champs éternels, les nouveaux sentiers où je marche !
Si, un instant, tu pouvais contempler comme moi la Beauté
devant laquelle toutes les beautés pâlissent.
Quoi, tu m'as vu, tu m'as aimé dans le pays des ombres
et tu ne pourrais ni me revoir, ni m'aimer dans le pays des immuables réalités !
Crois-moi, quand la mort viendra briser tes liens comme elle a brisé ceux
qui m’enchaînaient et, quand un jour que Dieu connaît et qu'il a fixé,
ton âme viendra dans ce ciel où l'a précédée la mienne,
ce jour-là tu me reverras, tu retrouveras mon affection épurée.
A Dieu ne plaise qu'entrant dans une vie plus heureuse,
infidèle aux souvenirs et aux vraies joies de mon autre vie,
je sois devenu moins aimant.
Tu me reverras donc, transfiguré dans l'extase et le bonheur,
non plus attendant la mort, mais avançant d'instant en instant avec toi
dans les sentiers nouveaux de la Lumière et de la Vie.
Essuie tes larmes et ne pleure plus si tu m'aimes.




samedi 7 février 2015

Anniversaire 7 Fevrier 1945 (2015)

Je remercie toutes les personnes qui m'on souhaité mon anniversaire. je les embrasse que se soit par Facebook,par email ,carte postal , téléphone ,textos , twitter, ou carte virtuele, et celles et ceux qui m'ont oublié,je pense a elles et a eux quand même .



Jean Pierre Bossut



mercredi 4 février 2015

La Famille Bossut

Pépé, Mémé, Maman et Papa qui ( s'embrasse ) Tati ,Tonton Joseph et Tata Lolotte,Tonton Maurice et Tata Éliane, Tonton Eicheiberder et Mimine et les Enfants.Moi Jean Pierre je reste toujours en attente .


Jean Pierre Bossut



 Ma  Mémé Marie Bossut

vendredi 30 janvier 2015

Anniversaire au resto 29 janvier 2015

Mes 70 ans fêtés un peu en avance(7 février 1945) au restaurant avec mon petit fils Mathieu Morel et Sabrina Bartolo accompagnés de Céline et Pascal,merci j'ai été gâté 




jeudi 15 janvier 2015

confusion dangereuse


Attention

Ne pas confondre,le droit d'expression,et le droit a l'expression.

Dans le 1er cas,vous été cité par les medias.

Dans le 2 eme cas suivant ce que vous dites ,c'est entre 1 an , et 7 ans de prison.

Alors ou est la liberté d'expression,et la liberté de penser.

 

Jean Pierre Bossut

mardi 13 janvier 2015

Liberté ( surveillée ) . Egalité ( du même côté ) fraternité ( recomposée )

Nous enterrons nos morts ? pour qui pour quoi ? a cause de qui a cause de quoi ? au nom de qui au nom de primat sans valeur .

Dessine moi ta réponse ...Et que nos Dieux se réunissent pour repousser ceux qui les salissent.

 

Jean Pierre Bossut

 
Jean Pierre Bossut

lundi 12 janvier 2015

Tolérance

D'aimer n'est pas obligatoire , mais nos valeurs et notre éducation nous dictent a accepter tous les humains, sans aucune arrière pensée

Jean Pierre Bossut 

C'est ça l'humour

Jean Pierre Bossut

dimanche 11 janvier 2015

Au choix

La vie ne tien qu'a 5 cm d'un trou de bal, c'est pour cela qu'il y a autant de trous du cul avec des armes.


Jean Pierre Bossut

samedi 10 janvier 2015

Plaira ou plaira pas


Si le journal Charlie hebdo,........depuis des mois..... avait modéré son humour....     ( sachant qu'il était un élément déclencheur )

 

y aurait il a ce jour.... eu..... autant de morts......?

 

je pose la question...jusqu'ou peut on aller au nom de l'humour et de la démocratie.

 

Hommage aux innocents qui ont subi la mort au nom de l'humour...

 

Je pleure de tristesse Jean Pierre bossut